Charles de Foucauld

Biographie

 

« Après une jeunesse tumultueuse et un temps passé dans l’armée, Charles de Foucauld a longtemps cherché sa vocation.

 

Il l’a trouvée dans trois dispositions de son cœur qui nous ont semblé prophétiques pour la jeunesse d’aujourd’hui : tout d’abord un ancrage dans la réalité la plus quotidienne ; Charles de Foucauld a senti que la vie d’un chrétien se jouait dans les humbles relations de tous les jours, dans l’accomplissement de son travail aussi modeste soit-il, dans l’assomption, jour après jour, des tâches les plus insignifiantes, dans les rencontres les plus habituelles ; bref dans cette vie cachée que nous menons tous, à la manière de Jésus à Nazareth, vie sans beaucoup de valeur aux yeux du monde mais toujours admirable aux yeux de Dieu, admirable d’engagement, de fidélité, et parfois d’abnégation, vie transfigurée par l’amour qui illumine tout d’une lumière nouvelle.

 

Chez Charles de Foucauld il y avait aussi l’adoration eucharistique, le cœur à cœur avec Dieu pauvrement présent dans l’hostie consacrée.  C’est là qu’il buvait à la source, là qu’il reprenait force dans le silence de la contemplation, dans le recueillement  et la méditation ; c’est là qu’il pouvait dire à la suite de Jésus : « Mon Père, mon Père je m’abandonne à toi » et qu’il donnait à son existence le sens d’une offrande.

 

Et tout cela le menait à une troisième disposition intérieure : le désir de devenir « frère universel » dans une région peuplée de Musulmans avec lesquels il avait établi des contacts d’amitié et de partage.  Dans l’humanité du Christ mystérieusement présente dans le sacrement de l’eucharistie, il contemplait tout homme et apprenait à le recevoir comme frère quelque soit sa culture, quelque soit sa religion.

Voilà ce que nous aimerions vivre ici, dans ce collège. »

 

Extrait de l’allocution de Mgr Nicolas Brouwet lors de la pose de la première pierre du collège le 29 septembre 2011.

Prière de Bienheureux Charles de Foucauld

 

Mon Père, je me remets entre Vos mains ;

mon Père, je me confie à Vous ;

mon Père, je m’abandonne à Vous ;

mon Père, faites de moi ce qu’il Vous plaira ;

quoi que Vous fassiez de moi, je Vous remercie ;

merci de tout, je suis prêt à tout, j’accepte tout, je vous remercie de tout ;

Pourvu que Votre Volonté se fasse en moi, mon Dieu ;

pourvu que Votre Volonté se fasse en toutes Vos créatures,

en tous Vos enfants, en tous ceux que Votre Cœur aime,

je ne désire rien d’autre, mon Dieu ;

je remets mon âme entre Vos mains ;

je Vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur,

parce que je Vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour

de me donner, de me remettre en Vos mains sans mesure ;

je me remets entre vos mains avec une infinie confiance,

car Vous êtes mon Père.

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
  • w-youtube